Rois de France - Ascendants de Roger Paintet et d' Eugénie Laignel

Clodion le chevelu

Clodion dit le Chevelu (vers 390 - vers 450) est un chef des Francs saliens, un des peuples germaniques qui constituent la ligue des Francs. Il est essentiellement connu pour être le plus ancien roi de la dynastie des Mérovingiens dont l’existence soit certaine1. Clodion n'est connu que par deux brèves mentions, ce qui rend difficile l'établissement d’une biographie par les historiens.

Vers le milieu du Ve siècle, Clodion pénètre avec son armée en territoire romain et s'empare du Cambrésis et de l'Artois méridional2. Il fonde ainsi un petit royaume franc dont héritera Clovis Ier3 et qui sera l'embryon du futur Royaume de France.

http://fr.wikipedia.org/wiki/

Mérovée

Mérovée (ou encore Merowig, Mérovech), né vers 412 et mort en juillet 457, est considéré comme le deuxième roi des Francs saliens. Son existence est entourée de tant d'obscurité que certains historiens en ont fait un roi légendaire1. Il aurait régné de 448 à 457.

Mérovée a donné son nom à la dynastie des Mérovingiens. Les rois mérovingiens n'ont jamais contesté son existence et se glorifièrent d'appartenir à sa lignée.

http://fr.wikipedia.org/wiki/

Childéric Ier

Childéric Ier, mort en 481, fut roi des Francs saliens à partir de 457 ou 458. Son nom, constitué des éléments franciques hild- « combat » et -rīk « puissant », est attesté sous la forme latinisée Childericus6,Note 2. Il est le père de Clovis Ier.

Childéric Ier est le premier roi de la dynastie des Mérovingiens dont la filiation est attestée7. Les sources littéraires et les recherches archéologiques le définissent à la fois comme un « rex », roi des Francs, et un gouverneur romain de la province de Belgique seconde. Il est l'exemple type d'une élite franque ayant opéré la fusion entre les cultures germano-romaines et païennes des tribus danubiennes. Païen, Childéric avait cependant l'avantage d'être le seul des rois barbares à ne pas être arien, ce qui lui procura l'attention des élites locales et de l'épiscopat. Son tombeau, découvert en 1653, contenait des armes telles qu'une spatha (épée à lame large), une francisque ou encore un scramasaxe. On y a également retrouvé de nombreux bijoux en or, ainsi qu'un paludamentum, le manteau (habituellement de couleur pourpre) porté par les généraux romains.

http://fr.wikipedia.org/wiki/

Clovis Ier

Clovis Ier, en latin Chlodovechus, seule forme contemporaine écrite attestée, peut-être en francique reconstitué Chlodowig*4,Note 1(prononcé probablement [xlod(o)wɪk] ou [xlod(o)wɪç]), né vers 466 et mort à Paris le 27 novembre 5111, est roi des Francs saliens, puis roi de tous les Francs de 481 à 511.

Issu de la dynastie des Mérovingiens, il est le fils de Childéric Ier, roi des Francs saliens de Tournai, et de la reine Basine de Thuringe. Brillant chef militaire, il accroît considérablement le territoire du petit royaume des Francs saliens dont il hérite à la mort de son père pour unifier une grande partie des royaumes francs, repousser Alamans et Burgondes et annexer les territoires des Wisigoths dans le sud de la Gaule.

Le règne de Clovis est connu à travers la description qu'en fit l'évêque gallo-romain Grégoire de Tours, et dont l'Histoire des Francs est riche d'enseignements, bien que ce texte semble essentiellement à visée édifiante.

Clovis est considéré dans l'historiographie comme un des personnages historiques les plus importants de l'histoire de France ; la tradition républicaine reconnaît en lui le premier roi de ce qui devint la France, et la tradition royale voit en lui le premier roi chrétien du royaume des Francs


http://fr.wikipedia.org/wiki/

Clotaire Ier

Clotaire Ier dit le Vieux, né vers 4981, mort le 29 novembre ou le 31 décembre 5612, est un roi franc de la dynastie des Mérovingiens, fils de Clovis, roi des Francs, mort en 511. Clotaire devient roi de Soissons en 511, roi d'Orléans en 5243, roi des Burgondesnote 1 en 534, roi de Metz en 555, roi de Paris en 558 ; de 558 à 561, il est seul à la tête du royaume des Francs réunifié comme sous le règne de Clovis.


http://fr.wikipedia.org/wiki/

Caribert Ier

Caribert Ier (nommé Charibert par Grégoire de Tours - signifie « Brillant dans l'armée1 », hari (troupe, bande armée)2 et bert (brillant1, bonheur3) en vieux francique) (v. 521 - près de Bordeaux, 567), roi de Paris de 561 à 567. Il est le fils de Clotaire Ier et de sa première épouse Ingonde.

http://fr.wikipedia.org/wiki/

Chilpéric Ier (roi des Francs)

à 584. Surnommé par Grégoire de Tours « Le Néron et l'Hérode de notre temps ».

À la mort de Clotaire Ier, le royaume des Francs, réunifiénote 1 en 558, est partagé entre ses quatre fils : Sigebert, Gontran, Caribert et leur demi-frère Chilpéric, qui reçoit le royaume de Soissons. Une grande partie du règne de Chilpéric est occupé par des conflits avec ses frères, mais surtout avec Sigebert à partir de 570 environ.

Chilpéric a été marié trois fois, mais son nom est particulièrement associé à ceux de Galswinthe, sa seconde épouse, morte assassinée, et surtout de Frédégonde, sa troisième épouse. Le conflit entre Chilpéric (assassiné en 584) et Sigebert (assassiné en 575) se double du conflit entre Frédégonde et Brunehilde (Brunehaut), épouse de Sigebert et sœur de Galswinthe : cette période de guerre entre rois et reines, la "faide royale", ne prendra fin qu'en 613 avec la victoire de Clotaire II (584-629), fils de Chilpéric et Frédégonde, sur Brunehilde et ses descendants.

Chilpéric a été l'un des derniers rois mérovingiens à régner en monarque absolu sur ses sujets5, avant que le pouvoir ne s'effrite, capté par une noblesse ambitieuse.

http://fr.wikipedia.org/wiki/

Clotaire II

Clotaire II, dit le Jeune, né en mai1 584, mort le 18 octobre 629, est roi de Neustrie de 584 à 613 et roi des Francs de 613 à 629, après la conquête du royaume d'Austrasie et du royaume de Bourgogne.

Sa victoire de 613 sur la reine Brunehilde (Brunehaut) met fin à la longue période de guerres entre rois francs, commencée en 570, et dont deux protagonistes ont été les parents de Clotaire, Chilpéric Ier et Frédégonde.

http://fr.wikipedia.org/wiki/

Dagobert Ier

Dagobert Ier, né vers 602/605, mort le 19 janvier 638 ou 639, est un roi des Francs de la dynastie mérovingienne. Fils de Clotaire II (584-629), un arrière-petit-fils de Clovis, il règne sur l'Austrasie de 622 à 632 et est roi des Francs de 629 à 639. Durant cette période, il a sa résidence le plus souvent autour de Paris, notamment à Clichy (actuel département des Hauts-de-Seine). Sous son règne, la royauté mérovingienne jette un dernier éclat1 avant que la réalité du pouvoir ne passe aux maires du palais.

http://fr.wikipedia.org/wiki/

Clovis II

Clovis II, dit « le Fainéant », né en 635 et mort le 31 octobre 657, est roi de Neustrie et de Bourgogne de 639 à sa mort.
Clovis II accède au trône à la mort de son père Dagobert Ier, en 639. Il a quatre ans, et sa mère Nantilde assure la régence jusqu'à sa mort, en 642. La suite du règne de Clovis II se déroule sous l'influence des maires du palais de Neustrie Ega et Erchinoald (ou Archambaud). La résidence royale est alors à Clichy.

http://fr.wikipedia.org/wiki/

Pépin le Bref

http://fr.wikipedia.org/wiki/

Pépin III, dit le Bref, né en 7141 et mort le 24 septembre 7682 à Saint-Denis près de Paris, est un aristocrate franc de la dynastie carolingienne. Il est le fils de Charles Martel et le père de Charlemagne.

Il est maire du palais de 741 à 751, puis roi des Francs de 751 à 768. C'est le premier monarque de la dynastie des Carolingiens.
Il est le fils cadet de Charles Martel et de Rotrude.

Son surnom, apparu assez tard dans l'historiographie, serait dû à sa petite taille, « bref » signifiant « court » à l'époque

http://fr.wikipedia.org/wiki/

Charlemagne (Charles Ier le Grand)

harlemagne, du latin Carolus Magnus, ou Charles Ier dit « le Grand » dans la nomenclature qui commence avec Clovis Ier, né le 2 avril 742, 747 ou 7482, mort le 28 janvier 814 à Aix-la-Chapelle3, est un roi des Francs et empereur. Il appartient à la dynastie des Carolingiens, à laquelle il a donné son nom.

Fils de Pépin le Bref, il est roi des Francs à partir de 768, devient par conquête roi des Lombards en 774 et est couronné empereur à Rome par le pape Léon III le 25 décembre 800, relevant une dignité disparue depuis la chute de l'Empire romain d'Occident en 476.

http://fr.wikipedia.org/wiki/

Louis le Pieux

Louis Ier dit « le Pieux » (parfois « le Débonnaire ») est né en 778 à Cassinogilum, dont la localisation n'est pas certaine et varie entre Casseuil près de Bordeaux1 et Chasseneuil-du-Poitou dans la Vienne, et mort le 20 juin 840 à Ingelheim près de Mayence2, est roi d'Aquitaine jusqu'en 814, puis empereur d'Occident de 814 à sa mort. Il décède à 62 ans, un âge respectable pour l'époque.

Son règne est marqué par de nombreuses menaces sur l'unité de l'Empire carolingien : non seulement il doit faire face aux raids des Vikings, mais ses fils se révoltent contre lui en plusieurs occasions. Les ambitions des grandes familles aristocratiques s'affirment de plus en plus, menaçant le pouvoir impérial.

http://fr.wikipedia.org/wiki/

Charles II le Chauve

Charles II1 dit le Chauve, né le 13 juin 823 à Francfort-sur-le-Main (Allemagne), mort le 6 octobre 877 à Avrieux (Savoie), est un des petit-fils de Charlemagne qui procèdent au partage de l'Empire en 814. Roi d'Aquitaine dès le règne de Louis le Pieux, il est roi de Francie occidentale de 843 à 877 et devient empereur d'Occident en 875.
Dès 867, Charles était devenu abbé laïc de Saint-Denis. Le 5 mai 877, jour de la consécration par le pape Jean VIII2 de la collégiale Sainte-Marie, future abbaye Saint-Corneille à Compiègne, il se serait fait raser le crâne en signe de soumission à l’Église malgré la coutume franque exigeant qu’un roi ait les cheveux longs3. Il portait de longues moustaches tombantes4 à la manière des rois mérovingiens.

http://fr.wikipedia.org/wiki/

Louis II le Bègue

Louis II1 dit le Bègue né le 1er novembre 846, mort le 11 avril 879 à Compiègne. Roi des Francs (877-879), fils de Charles II dit le Chauve et Ermentrude d'Orléans.

http://fr.wikipedia.org/wiki/

Charles III le Simple

Charles III1, dit « le Simple », né le 17 septembre 8792, mort le 7 octobre 929 à Péronne3, dans la Somme, est roi de Francie occidentale de la fin du IXe et du début du Xe siècle, appartenant à la dynastie carolingienne.

Ce fils posthume et légitime du roi de Francie Louis II « le Bègue » († le 10 avril 879) et de sa seconde épouse Adélaïde n'est qu'un prince héritier de cinq ans après la disparition de ses frères issus du premier lit royal, Louis III mort en 882 et Carloman II en 884. Il est ainsi facilement écarté du trône par les grands de Francie occidentale. Sa jeunesse ne convient pas aux impératifs de défense en cette période troublée, sous la triple menace nordique, sarrazine et magyare. Le jeune Charles est placé en 885 sous la tutelle de l'empereur Charles III le Gros. Après la destitution et l'abdication de ce dernier, le robertien Eudes, vaillant défenseur de Paris assiégée par les Normands durant l'hiver 885-886, se fait élire roi en février 888.

http://fr.wikipedia.org/wiki/

Robert Ier de France

Robert Ier (né vers 860 - mort le 15 juin 9231), fils cadet du comte d'Anjou Robert le Fort (vers 815/30-866), il était le frère d'Eudes et fut élu roi de Francie occidentale en 922. Il est le grand-père d'Hugues Capet.

http://fr.wikipedia.org/wiki/

Louis IV d'Outremer

Louis IV dit d'Outremer1 (né entre septembre 920 et septembre 9212 – 10 septembre 954, Reims), fils de Charles III le Simple et d'Edwige de Wessex, est un roi des Francs (936-954) de la dynastie carolingienne.

Après la déchéance en 922 de son père le roi Charles III le Simple, sa mère et le prince Louis, âgé de deux ans, se réfugient en Angleterre (d’où son surnom d’Outremer), à la cour de son grand-père maternel Édouard l'Ancien, puis à celle de son oncle Æthelstan, roi de Wessex. Devenu l'héritier carolingien par la mort en captivité de Charles III (929), il est rappelé d'Angleterre par le puissant marquis de Neustrie Hugues le Grand afin de succéder au roi Raoul mort au début de l'année 936, laquelle marque alors le retour de la dynastie carolingienne.

http://fr.wikipedia.org/wiki/

Hugues Capet

Hugues Capet (né vers 939-941 probablement à Dourdan1, mort le 24 octobre 996 probablement au lieu-dit (non habité) « le Juif », près de Prasville2), duc des Francs (960-987), puis roi des Francs (987-996), fut le premier souverain de la dynastie capétienne. Fils de Hugues le Grand et de son épouse Hedwige de Saxe, il est l'héritier des puissants Robertiens, la lignée qui est en compétition pour le pouvoir avec la dynastie carolingienne et les grandes familles aristocratiques de Francie aux IXe et Xe siècles, mais par sa grand-mère paternelle Béatrice de Vermandois il descend également d'un carolingien, Bernard roi d'Italie, petit-fils de Charlemagne.

http://fr.wikipedia.org/wiki/

Robert II le Pieux

Robert II, surnommé « Robert le Pieux » est né à Orléans vers 9721 et est mort au château de Melun le 20 juillet 1031. Fils d’Hugues Capet et de son épouse Adélaïde d'Aquitaine, il est le deuxième roi franc de la dynastie capétienne. Il règne de 996 à 1031 et est ainsi l'un des souverains de l’an mil.

http://fr.wikipedia.org/wiki/

Henri Ier (roi des Francs)

Henri Ier1 (né le 4 mai 1008 et mort le 4 août 1060 à Vitry-aux-Loges), roi des Francs de 1031 à 1060.
Troisième roi de la dynastie dite des Capétiens directs, il est le second fils de Robert le Pieux et de Constance d'Arles. Il devient héritier de la couronne à la mort de son frère aîné Hugues en 1025.

http://fr.wikipedia.org/wiki/

Rois de France - Ascendants d' Eugénie Laignel

Philippe Ier (roi des Francs)

Philippe Ier1, né en 1052 et mort le 29 juillet 1108 au château de Melun, fut roi des Francs de 1060 à 1108, quatrième de la dynastie dite des Capétiens directs.

Il est le fils d’Henri Ier, roi des Francs, et d’Anne de Kiev (voir son ascendance sur trois degrés).
Philippe est sans doute le premier prince en Europe occidentale à recevoir ce prénom qui allait se perpétuer jusqu’à nos jours. Il le doit à sa mère, Anne de Kiev.

http://fr.wikipedia.org/wiki/

Louis VI le Gros

Louis VI, dit « le Gros » ou « le Batailleur »1, né le 1er décembre 1081 à Paris, mort le 1er août 1137 au château royal de Béthisy-Saint-Pierre2. Roi des Francs de juillet 1108 à 1137, il est le cinquième roi de la dynastie dite des Capétiens directs.
Il est le fils de Philippe Ier (1052-1108), roi des Francs et de sa première épouse Berthe de Hollande3.

Après avoir répudié Berthe en 10924 et malgré les protestations du clergé, son père se remarie la même année5 avec Bertrade de Montfort, comtesse d'Anjou. De cette deuxième union naissent quatre enfants, dont deux fils. Louis, jeune prince issu du premier mariage de son père, est élevé avec Suger, futur abbé de Saint-Denis, qui devient son ami proche, puis son conseiller.

http://fr.wikipedia.org/wiki/

Louis VII le Jeune

Louis VII1, dit « Louis le Jeune », né en 1120, mort en 1180 à Paris, roi des Francs de 1137 à 1180. Il est le fils de Louis VI, dit « Louis le Gros », roi des Francs, et d’Adélaïde de Savoie (v. 1092-1154).
Sixième souverain de la dynastie des Capétiens directs. Il épouse successivement Aliénor d'Aquitaine, Constance de Castille, et Adèle de Champagne. Son fils Philippe Auguste lui succédera.

http://fr.wikipedia.org/wiki/

Philippe II Auguste

Philippe II dit « Philippe Auguste »1, né le 21 août 1165 à Paris et mort à Mantes le 14 juillet 1223, est le septième roi de la dynastie dite des Capétiens. Il est le fils héritier de Louis VII et d'Adèle de Champagne.

Le surnom d'« Auguste » lui fut donné par le moine Rigord2 après que Philippe II eut ajouté au domaine royal en juillet 1185 (Traité de Boves) les seigneuries d’Artois, du Valois, d’Amiens et une bonne partie du Vermandois3 et également parce qu'il était né au mois d'août. Référence directe aux empereurs romains, ce terme signifie qu'il a accru considérablement le domaine.

http://fr.wikipedia.org/wiki/

Louis VIII le Lion

Louis VIII1 dit « le Lion », né le 5 septembre2 1187 à Paris et mort le 8 novembre 1226 à Montpensier (Auvergne), fut roi de France de 1223 à 1226, huitième de la dynastie dite des Capétiens directs.

Il était le fils du roi Philippe II (1165-1223), dit « Philippe Auguste » et d'Isabelle de Hainaut (1170-1190). Par sa mère, il est le premier roi de France qui descende à la fois d'Hugues Capet et de son compétiteur malheureux, Charles de Basse-Lotharingie3. Le court règne de Louis VIII fut cependant marqué par deux brillantes campagnes : l’une contre les Anglais en Guyenne, l’autre contre Raymond VII de Toulouse.

http://fr.wikipedia.org/wiki/